9 place des Alliés 68290 MASEVAUX - T. 03 89 38 81 75
Sélectionner une page

Filières traditionnelles

Filières traditionnelles 

 

  • Les dispositifs assurant l’épuration des eaux usées par le sol en place (filières non drainées)

Le sol doit présenter les caractéristiques suivantes : surface suffisante, parcelle en dehors d’une zone inondable sauf de manière exceptionnelle, pente du terrain adaptée, perméabilité du terrain comprise entre 15 et 500 mm/h sur au moins 70 cm de profondeur, l’absence de nappe aquifère à moins d’un mètre du niveau de fond de fouille.

 

 

Lit filtrant vertical non drainé : C’est la solution généralement utilisée dans le cas d’un sol filtrant très perméable (perméabilité supérieure à 500 mm/h) avec la présence d’un sol fissuré. Du sable siliceux lavé est mis à la place du sol existant et est utilisé comme système épurateur. Sous ce sable, le sous-sol, perméable, est utilisé comme moyen d’évacuation par infiltration.

 

 

Tranchées d’épandage à faible profondeur dans le sol naturel : Il s’agit du dispositif qui sera mis en place dès que le terrain le permet (dispositif de traitement prioritaire). Après le prétraitement, les effluents septiques sont répartis dans les tranchées d’infiltration. L’évacuation des effluents est assurée par infiltration dans le sous-sol.

 

Lit d’épandage à faible profondeur : Ce système de traitement est utilisé lorsque la réalisation des tranchées d’infiltration s’avère difficile par la mauvaise tenue des parois (cas des sols sableux).

 

 

 

 

Tertre d’infiltration : Dans le cas où le sol possède une nappe d’eau souterraine trop proche de la surface, il devient nécessaire de mettre en place un tertre d’infiltration. On réalise un lit filtrant vertical non drainé au-dessus du sol existant. La technique du tertre d’infiltration nécessite généralement un relevage des effluents.

  •  Les dispositifs assurant l’épuration des eaux usées dans le cas d’un sol à perméabilité insuffisante (filières drainées)

Ces filières ne peuvent être mises en place uniquement lorsque le sol en place ne permet l’installation de filière non drainée (perméabilité inférieure à 15 mm/h).

 

 

 

Filtre à sable vertical drainé : Du sable siliceux lavé est mis à la place du sol existant. Le sable est alors utilisé comme système épurateur. Sous ce sable, des tuyaux de drainage (identiques aux tuyaux d’épandage) collectent les effluents filtrés et les évacuent vers le milieu hydraulique.

 

 

 

 

Lit filtrant drainé à flux vertical à massif de zéolite :

Ce dispositif peut être utilisé pour les immeubles à usage d’habitation de 5 pièces principales au plus et est placé en aval d’un prétraitement constitué d’une fosse toutes eaux de 5 m3 au moins. C’est une alternative au filtre à sable traditionnel. En remplaçant le sable par de la zéolite (à forte microporosité), on augmente le pouvoir filtrant et épurateur du dispositif. La conséquence est une emprise au sol diminuée.

Ce système doit être utilisé lorsque la surface disponible ne permet pas la mise en place d’un filtre à sable.

 

 

 

 

 

 

 

Lit filtrant drainé à flux horizontal : Il s’agit de la solution utilisée dans le cas où le sol est très peu perméable et où les conditions ne permettent pas la mise en place d’un lit filtrant vertical (nappe phréatique trop proche par exemple).

L’eau à traiter parcourt une succession de matériaux de granulométrie décroissante pour être épurée. A l’extrémité aval, un drain collecte les effluents filtrés et les évacue vers les milieux hydrauliques.

Pauline WININGER
Technicienne Environnement SPANC
COMMUNAUTÉ DE COMMUNES
Vallée de la Doller et du Soultzbach
9 place des Alliés
68290 MASEVAUX-NIEDERBRUCK
Tél : 03 89 38 81 75
pwininger@cc-vallee-doller.fr