9 place des Alliés 68290 MASEVAUX - T. 03 89 38 81 75

Grands projets

UNE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES QUI N’INVESTIT PAS PERD DE SA RAISON D’ÊTRE

ET NE PARTICIPE PLUS A L’ÉCONOMIE LOCALE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CRÉATION DE 11,5 KM DE RÉSEAU HTA 20 kV

Extension du réseau de distribution d’électricité dans la Vallée de la Doller

 

La Communauté de Communes de la Vallée de la Doller et du Soultzbach (CCVDS) est très fortement impliquée dans la dynamique économique et industrielle de l’ensemble de son territoire. C’est en ce sens qu’elle a entrepris de réaliser une extension du réseau de distribution d’électricité en faveur des entreprises de la ZI de la Doller à Burnhaupt-le-Haut/Guewenheim.

L’aire géographique de la CCVDS est composée de quinze communes. Elle compte 400 entreprises et 7 zones d’activités économiques. La plus grande d’entre elles est la ZI de la Doller à Burnhaupt-le-Haut/Guewenheim (44 hectares). Forte de son succès, 35 entreprises (600 emplois) y sont aujourd’hui implantées.

Les entreprises de la ZI de la Doller se développent. Certaines d’entre elles projettent de moderniser et de compléter leur parc machine. La puissance électrique atteint cependant ses limites. Contraintes de partager cette énergie, elles ont fait part à la collectivité de la nécessité à disposer d’une puissance électrique supplémentaire pour rester compétitives et se développer. Le besoin exprimé représente le double de la capacité actuelle de 3 500 KW, soit une puissance maximale de près de 7 000 KW.

Pour répondre à ce besoin, la Communauté de Communes s’est rapprochée d’Enedis. Le distributeur d’électricité a préconisé de créer un nouveau départ du poste source de Masevaux-Niederbruck, permettant d’augmenter considérablement la puissance jusqu’à 8 000 KW. La création de ce réseau, qui s’étendra sur 11,5 km de Masevaux-Niederbruck à Burnhaupt-le-Haut, permettra de répondre à la demande de puissance supplémentaire, d’accueillir de nouvelles entreprises et libérera de la puissance au poste source de Thann, au profit des entreprises de ce secteur. Le coût des travaux s’élève à 1 200 000 €. Très impliqué dans le développement de l’économie locale, L’État a décidé de soutenir l’opération à hauteur de 450 000 € dans le cadre de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux (DETR).

Pour répondre aux délais des entreprises, les travaux ont débuté en octobre 2018 dans la commune de Masevaux-Niederbruck et se sont terminés en janvier 2019 à Burnhaupt-le-Haut. Le choix s’est porté sur la réalisation de réseaux souterrains, permettant de s’affranchir d’éventuelles micro-coupures, mais également pour des raisons environnementales et de préservation du paysage. Soucieux de ne pas gêner les riverains, le chantier a longé majoritairement la piste cyclable pour limiter la gêne à la circulation durant la période des travaux. ENEDIS s’est attachée à travailler avec trois prestataires alsaciens : CET, basé dans la ZI de la Doller, Ligne et Réseaux de l’Est et Réseaux et Lumières d’Alsace. Très fière de contribuer au développement économique de son territoire, la Communauté de Communes a inauguré le nouveau réseau en juin 2019 dans l’une des entreprises bénéficiaires.

 

 

 

 

 

ZI DE LA DOLLER A BURNHAUPT-LE-HAUT/GUEWENHEIM

Un bouquet de fibres optiques pour les entreprises

 

Les entreprises sont sensibles aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), indispensables à la prospérité de l’activité économique. Cette année, certaines d’entre elles, situées dans les zones d’activités économiques de Burnhaupt-le-Haut et Guewenheim, ont contacté la Communauté de Communes afin qu’elle réponde à leur problématique : un niveau insuffisant de connexion Internet.

Il y a plus de 15 ans, la Communauté de Communes a réalisé d’importants travaux dans l’ensemble la ZI de la Doller afin d’apporter aux opérateurs Internet les fourreaux nécessaires au déploiement de la fibre optique très haut-débit. A ce titre, elle est propriétaire des fourreaux et autorise, depuis lors, tout opérateur à utiliser ses gaines. Pour répondre à la demande de dirigeants de sociétés situées dans les zones d’activités économiques de Burnhaupt-le-Haut et Guewenheim, elle s’est rapprochée des partenaires économiques du territoire pour recenser précisément les besoins des entreprises, puis d’opérateurs locaux pour en apporter une réponse.

Le projet a nécessité l’installation d’une fibre suffisamment dimensionnée à l’infrastructure réseau la plus proche jusqu’à l’entrée de la zone, l’équipement d’armoires de rues et d’équipements nécessaires à la mutualisation de ce lien, l’estimation des coûts de raccordement et la construction d’un catalogue de services sur mesure pour chacune des entreprises demandeuses. La Communauté de Communes a décidé de financer les équipements communs qui ont été installés dans la voirie et les armoires de rue. Comme pour l’électricité ou la téléphonie, le choix du financement du raccordement et de l’abonnement reste cependant du ressort de l’entreprise demandeuse et ne peut être décidé, ni porté par la collectivité publique.

Cette action a nécessité l’engagement d’un nombre minimum d’entreprises. A ce jour, un seul opérateur a souhaité se lancer dans ce projet d’envergure. C’est grâce à la mobilisation des élus de la Communauté de Communes, à l’implication de cet opérateur local et à l’unisson des entreprises que ce projet s’est concrétisé et a permis aux entreprises de bénéficier de prix préférentiels.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE POUR LA CROISSANCE VERTE (TEPCV)

10 véhicules électriques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

 

 

La CCVDS et les communes de Masevaux – Niederbruck, Guewenheim, Rimbach-près-Masevaux et Sewen ont obtenu fin 2018 le soutien financier de L’État pour l’acquisition de dix véhicules électriques. Cette acquisition s’inscrit dans le cadre du label « TEPCV », Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte, lancé en 2014 par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire et obtenu en 2015 par le Pôle d’Équilibre Territoriale et Rural du Pays Thur Doller. L’objectif de cette démarche est de réduire la dépendance aux énergies carbonées, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Quatre vélos, deux triporteurs, deux utilitaires, un gyropode et un véhicule de service ont été acquis. L’investissement de 85 569 €HT a été subventionné à hauteur de 80% pour les vélos, triporteurs et gyropode et 55% pour les autres véhicules.

 

 

 

 

 

 

 

BURNHAUPT LE BAS

Création d’un accueil périscolaire

Lors de sa création en 2002, la Communauté de Communes a repris et amplifié une compétence historique du SIVOM de la Doller : les services à la population. Aussi, elle a élaboré et développé une politique ambitieuse et cohérente en faveur de l’enfance et de la jeunesse sur l’ensemble de son territoire.

Face à un accroissement constant des demandes de place en accueil périscolaire, il a fallu augmenter consécutivement les agréments d’accueil et trouver les surfaces complémentaires pour accueillir le public dans les meilleures conditions. Cette forte demande s’explique notamment par une croissance démographique et une arrivée de jeunes familles sur l’avant vallée.

Sur la Commune de Burnhaupt-le-Bas, ce service a été installé dès 2010 dans la maison des associations dont les locaux arrivent progressivement à saturation et ne répondent plus de façon optimale aux exigences d’accueil  d’un jeune public.
Pour ses raisons et en collaboration avec la commune de Burnhaupt-le-Bas qui met le terrain à disposition, la CCVDS a décidé en toute logique de construire un nouvel équipement  de type Accueil Collectif de Mineurs pour assurer le développement et la pérennité du service d’accueil périscolaire et extra-scolaire.

Ces nouveaux locaux seront plus adaptés aux besoins spécifiques des enfants et garantiront une meilleure sécurité à l’ensemble des usagers.

La mise en service de l’équipement est envisageable à la rentrée de septembre 2023.

90 places en restauration
– 60 places en activités le soir 1
– 25 places en activités le soir 2
– 25 places en extrascolaire

Coût estimatif du projet : 2.5 millions d’euros

Agent chargé de mission :
Thierry CIAVARELLA . t.ciavarella@cc-vallee-doller.fr . 03 89 38 81 75

Projet 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

x

COSEC DE MASEVAUX-NIEDERBRUCK

Un nouveau mur d’escalade

 

Le mur d’escalade du COSEC intercommunal de Masevaux-Niederbruck accueille toute l’année des jeunes et des adultes de 5 à 70 ans. Le public est guidé et formé par des initiateurs diplômés de la Fédération Française de Montagne et d’Escalade (FFME). En vingt ans, près de 1 500 jeunes et adultes ont fréquenté le mur d’escalade. Fort de son succès, l’équipement nécessite d’évoluer.

Plusieurs acteurs ont permis de concrétiser ce projet de réhabilitation. Dans un premier temps, la Communauté de Communes, qui est l’initiatrice du projet, mais aussi, la FFME, qui a aidé au montage du dossier pour le marché public, mis en ligne en janvier 2018. La société GRIMPOMANIA a été retenue pour réaliser le chantier. Le Club Vosgien a contribué au démontage du mur courant juillet 2018. L’entreprise GRIMPOMANIA a ainsi pu commencer les travaux le 21 août et les terminer le 31 août 2018. Le Club Vosgien a finalisé la peinture de la partie existante non-réhabilitée et a ensuite monté les différentes voies. Le mur d’escalade a ainsi été ouvert le 17 septembre 2018, pour la Cité Scolaire et le Club Escalade. Le mur d’escalade est aujourd’hui entièrement reconstruit et bénéficie de nouvelles voies de difficultés différentes, qui comportent pour certaines d’impressionnants dévers et surplombs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contact sgardeux@cc-vallee-doller.fr

 

Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi)

 

La Communauté de Communes de la Vallée de la Doller et du Soultzbach a prescrit le Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) le 30 décembre 2015. Il détermine la destination des sols et les règles d’urbanisme au sein de la Communauté de Communes et traduit le projet global d’aménagement futur des communes. Ce PLUi est appelé a remplacer les documents d’urbanisme actuellement en vigueur. Il a été arrêté le 19 février 2020 dans le but d’une approbation fin 2021. En attendant, les documents d’urbanisme actuels restent applicables.

Le code de l’urbanisme distingue 3 obligations lors du lancement d’un PLUi :

  1. Fixation des objectifs de l’élaboration du PLUi
  2. Définition du mode de collaboration entre les communes et la communauté des communes
  3. Définition du contenu et de l’ampleur minimum du processus de concertation avec les habitants

Calendrier

XX

25/11/2015 Conférence des Maires
30/12/2015 Conseil Intercommunal (Délibération de prescription d’élaboration)
2016/2017/2018/2019 Réalisation des études techniques sur 4 ans
2020 Suivi de la phase administrative d’approbation
1er trimestre 2021
Enquête publique
Fin 2021 Document approuvé et opposable

 

XX

Objectifs

XX

  • Moderniser les documents d’urbanisme anciens
  • Construire un projet pour traduire les attendus législatifs récents en les adaptant aux enjeux locaux
  • Adapter localement :
    • Le SCoT
    • La charte de la Communauté de Communes
    • La charte du PNR

 

Éléments liés au territoire :

  • Économie (et foncier économique), commerce, numérique
  • Agriculture, tourisme, équipements, services
  • Habitat, cadre de vie, consommation foncière, etc.
  • Déplacements, transports, modes doux, etc.
  • Environnement paysage, Trame Verte et Bleue, risques, etc.

 

Autorisation de construire copier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA FIBRE ARRIVE BIENTÔT DANS LA VALLEE…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ROUES LIBRES en DOLLER

Le Vélo, ça vous parle?
ROUES LIBRES…en Doller est une jeune association qui souhaite agir pour une mobilité douce et durable dans la vallée de la Doller et plus largement pour une transition sociale, écologique et solidaire. Nous souhaitons créer du lien social, agir auprès de la population, mener des actions d’éducation populaire. Créer des évènements culturels, artistiques et des ateliers d’éducation, de sensibilisations à l’environnement…

Actuellement, nous portons un projet de création d’un atelier d’autoréparation de vélo (vous réparez vous-même votre vélo avec un conseiller, les outils sont mis à disposition).

Afin d’effectuer une étude de besoin et de construire un diagnostic partagé, en remplissant et partageant ce formulaire vous nous aiderez à mieux connaître vos besoins. Merci d’avance pour votre contribution et le partage de ce questionnaire à vos proches.

ROUES LIBRES…en Doller vous remercie pour votre participation! N’hésitez pas à en parler autour de vous…
Pour nous contacter: roues.libres@ecomail.fr // Tel: 06.74.51.73.07

Questionnaire en ligne :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSetT9Ln2U_vr1EF-v2TsTeWyTRdNIdPkq0NMF_FdRuzqn4yjg/viewform